Omvi
Cela vous fait du bien de faire du bien ? Partagez !

Ce n’était pas forcément votre job qui vous empêchait d’être épanoui

  • 23 May 2022
Une fois son entreprise lancée, à ses débuts, un ancien salarié se sent bien plus épanoui.

Il peut justifier cela par le fait qu'il fait quelque chose qu'il aime vraiment, de par le statut ou la liberté qu'être entrepreneur apporte et je ne sais quoi d'autre…

Mais au final...
Cela n'a RIEN à voir. Il se passe toujours la même chose :

Ce bonheur intense que l'on ressentait au début se dissipe. Tout comme il s'est dissipé après nos débuts dans chaque nouveau job. On peut même remonter à l'enfance - à l'arrivée à la fac', au lycée, au collège…

"Ah, enfin, j'adore cet endroit, je vais pouvoir m'épanouir, c'est bien mieux ici".

Mais ce n'est pas le lieu, les personnes, le travail en question qui nous apporte ce "bonheur".

C'est le fait que tout soit nouveau :
Comme on le voit souvent ici, la nouveauté envoie des signaux qui "excitent" notre cerveau, et nous rendent heureux, productif, créatif... (Cocktail dopamine + noradrénaline si je ne me trompe pas).

C'est pourquoi une fois la nouveauté dissipée…
Se dissipe également notre enthousiasme.

Qui est aussitôt remplacé par monotonie et routine.

C'est là que l'on commence à voir s'accumuler les problèmes, que l'on remarque les personnes désagréables dont on n'a pas envie de voir la tronche et certaines autres choses pas à notre goût - tous les petits détails avec ou sans lesquels nous pensons que nous nous sentirions mieux, plus épanouis.

Néanmoins, encore une fois, ce n'est pas à cause du lieu, des personnes ou du travail en question que s'installent ces sentiments négatifs.

Mais parce que ce n'est plus nouveau.
Ces problèmes ennuyeux existaient déjà quand vous veniez d'arriver. Mais l'effet nouveauté excitant votre cerveau, vous étiez juste bien trop optimiste pour qu'ils aient un quelconque impact.

Avec le temps, l'absence de ces signaux et donc la présence d'un sentiment de monotonie, on retourne dans un "état d'esprit normal" ; celui où nous perdons du temps avec des problèmes qui n'en valent pas la peine, des problèmes par lesquels nous nous laissons être agacés.

Souvenez-vous du schéma dont on discutait hier :

  1. Démarrage avec un nouveau plan d'action, idées, claires, motivation, enthousiasme, énergie etc.

  2. Hard work, discipline, tout se passe bien, avancées correctes.

  3. Puis, peu à peu, l'énergie commence à baisser, le moral à flancher, perte d'enthousiasme et d'optimisme.

  4. Les problèmes s'accumulent, avancées médiocres, productivité au plus bas.

  5. Coup de déprime (événement fâcheux ou pas).

  6. Période difficile plus ou moins longue, idées peu claires.

  7. Moments posés, réflexions, découvertes... Un nouveau plan d'action motivant est créé. À nouveau enthousiasme, énergie, idées etc.

  8. Puis rebelote.
Avez-vous remarqué ?

Votre cerveau avait besoin de nouveauté pour reprendre moral, enthousiasme et productivité.
Et il l'a obtenu en changeant de direction / cible / focus / produit / projet ou je ne sais quoi d'autre qui a foutu en l'air votre focus et des mois de travail !

Oui vous avez repris le moral.

Oui vous avez pensé que "ça y est, c'était ça qui coinçait, maintenant je suis parti pour de bon, je reste focus là-dessus, c'est ça qui me botte vraiment".

Mais encore une fois, ce ne sont pas les circonstances et sur ce quoi vous travaillez qui ont fait ce bonheur, cet enthousiasme.
Mais la nouveauté, l'excitant par excellence de votre cerveau. C'est elle qui vous a remotivé, et pas autre chose.

Ensuite, par absence de nouveauté, quand la routine s'installe, quel que soit le truc sur lequel vous bossez, vous êtes tombé et retomberez dans des périodes moins productives, où divers facteurs donnent lieu à accumulation de problèmes, perte de confiance dans son plan, etc.


Jusqu'à une énième "injection de nouveauté" mal calibrée ruinant mois de travail/focus et ainsi de suite...

Il est bien sûr possible de résoudre le problème, notamment avec l'expérience.
Mais en attendant, il existe divers facteurs personnels à prendre en compte, et donc différentes solutions.

Si vous n'êtes pas prêt à régler tout cela dans les consultations que je propose, vous pouvez au moins progresser plus vite de ce côté avec les OmviCONSEILS™, où je partage régulièrement des conseils permettant de sortir de ce cercle vicieux et garder régularité, productivité, confiance, moral... Pour une vie professionnello-entrepreneuriale plus épanouie.

Vous le verrez, étant basés sur des récentes recherches neuroscientifiques, ces conseils se trouvent bien loin de ce que l'on voit dans le domaine de la productivité et du dév' perso, plus souvent basés sur des fantasmes qui ne prennent pas en compte notre réalité d'être humain !



PS : Au passage, l'effet stimulant de la nouveauté joue aussi avec les méthodes d'organisation et de productivité : au début, on les suit sans problème, on avance plein d'énergie.
Mais vous l'avez désormais compris, ce n'est pas grâce à la méthode à proprement parler !

Vivien Willard, consultant en développement d'entreprise, marketing & gestion de charge mentale, Fondateur de Omvi.

Un mot sur Vivien ?
Assisté d'une psychologue et en s'appuyant sur des recherches neuroscientifiques, il a développé principes et concepts permettant de faire d'un cerveau fertile mais surchargé un avantage créatif hors-norme pour un entrepreneur. Via consultations, formations et ses fameux OmviCONSEILS™, il partage aujourd'hui ce qui lui permet d'avancer rapidement et sereinement, en symbiose avec son cerveau hypercréactif plutôt qu'en se battant contre lui.

+ 2 millions
de vues

+ 30 000 abonnés
(espaces & profil)

+ 1500 partages
 externes

Meilleur auteur
Quora 2022

Success message!
Warning message!
Error message!