"Omvi, ce n'est pas une énième méthode pour devenir riche, ou du dév' perso. Omvi, c'est
une vie entrepreneuriale plus claire, plus saine et plus efficace pour des bosseurs passionnés et investis"

dÉSEMPARÉ face à ce cerveau HYPERACTIF
 QUI RUINE FOCUS, AVANCÉES ET MORAL ?


...Sachez qu'il est possible de vivre son business tranquille grâce à Omvi et ses principes utilisés par d'illustres génies à la tête trop remplie comme Einstein ou Bill Gates pour prospérer grâce à leur esprit agité !

Omvi présente... Les SEULS conseils qui soulagent cerveaux et projets !

"Omvi, ce n'est pas une énième méthode pour devenir riche, ou du dév' perso.
Omvi, c'est une vie entrepreneuriale plus claire, plus saine et plus efficace pour des bosseurs passionnés et investis.
"

DÉSEMPARÉ face à ce cerveau HYPERACTIF
qui VOUS ruine focus,
avancées et moral ?

...Vivez votre business tranquille avec Omvi et ses principes utilisés par d'illustres génies comme Einstein ou Bill Gates pour prospérer grâce à leur esprit agité !

Vos idées et pensées fusent, vous ne voyez plus le bout de votre liste de tâches. Une pression omniprésente et quasi-imperceptible s'est emparée de votre quotidien. Tout devient confus.

Vous avez besoin de clarté et d'un grand bol d'air frais.

Mais vous ne parvenez pas à sortir la tête de l'eau. Pas de panique :




Vivien a trouvé les solutions à ces problèmes peu communs qu'ont les entrepreneurs au cerveau fertile




Plus d'un an à temps plein sur son projet... Sans grands résultats :


Malgré tous ses efforts pour s'organiser, clarifier son esprit et ne pas voir ses neurones s'échauffer à n'en plus pouvoir ; malgré tous les systèmes et techniques d'efficacité censées lui assurer focus et régularité ?


Son cerveau hyperactif et trop souvent débordé éparpillait le moindre effort physique et mental...

Ayant fini par arrêter de nier ce sentiment tapi au fond de lui qui lui disait que, non, après ces milliers d'heures de travail, cela ne pouvait pas être qu'une question de temps, de hard work et de productivité ?

Il s'est mis à étudier par lui-même le pourquoi du comment de ces jusqu'alors incurables cerveaux aux pensées tourbillonnantes qui ruinent efforts, motivation et journées non sans repousser indéfiniment le jour où leurs hôtes obtiendraient des résultats satisfaisants...


Par lui-même, car, à l'époque ?
Personne ne savait aider ces quelques travailleurs ambitieux dont les neurones à fleur de peau retardent imperceptiblement tout succès...

Mais... Ça ?


C'était AVANT que Vivien ne trouve les solutions sur-mesure devenues le phare qui guide ces quelques navigateurs ayant à braver dangers et tempêtes cérébrales...

Omvi est là maintenant !

Vos idées et pensées fusent, vous ne voyez plus le bout de votre liste de tâches. Une pression omniprésente et quasi-imperceptible s'est emparée de votre quotidien. Tout devient confus.

Vous avez besoin de clarté et d'un grand bol d'air frais.

Mais vous ne parvenez pas à sortir la tête de l'eau. Pas de panique :




Vivien a trouvé les solutions à ces problèmes peu communs qu'ont les entrepreneurs au cerveau fertile




Plus d'un an à temps plein sur son projet... Sans grands résultats :


Malgré tous ses efforts pour s'organiser, clarifier son esprit et ne pas voir ses neurones s'échauffer à n'en plus pouvoir ; malgré tous les systèmes et techniques d'efficacité censées lui assurer focus et régularité ?


Son cerveau hyperactif et trop souvent débordé éparpillait le moindre effort physique et mental...

Ayant fini par arrêter de nier ce sentiment tapi au fond de lui qui lui disait que, non, après ces milliers d'heures de travail, cela ne pouvait pas être qu'une question de temps, de hard work et de productivité ?

Il s'est mis à étudier par lui-même le pourquoi du comment de ces jusqu'alors incurables cerveaux aux pensées tourbillonnantes qui ruinent efforts, motivation et journées non sans repousser indéfiniment le jour où leurs hôtes obtiendraient des résultats satisfaisants...


Par lui-même, car, à l'époque ?
Personne ne savait aider ces quelques travailleurs ambitieux dont les neurones à fleur de peau retardent imperceptiblement tout succès...

Mais... Ça ?


C'était AVANT que Vivien ne trouve les solutions sur-mesure devenues le phare qui guide ces quelques navigateurs ayant à braver dangers et tempêtes cérébrales...

Et si avoir un cerveau débordé était un atout ?

Qui porte le succès de beaucoup d'entrepreneurs dignes de ce nom

Lorsqu'il a lancé sa première entreprise, bien avant de fonder Omvi, Vivien s'est souvent senti maudit d'avoir hérité de cette nature cérébrale agitée. Mais, en fait ?

Cette différence est très convoitée, car à l'origine de nombreux succès ! Oui oui :


En étudiant la vie et les principes utilisés par de célèbres génies pour vivre en harmonie avec leur mental envahissant ?

"Les esprits créatifs sont rarement organisés."

John W. Gardner

Vivien a découvert que, sans leur cerveau hyperactif et débordé, ces curieux touche-à-tout très créatifs qu'étaient par exemple Einstein, Bill Gates, Hemingway, Tesla, Jeff Bezos ou encore Benjamin Franklin n'auraient jamais pu accomplir tout ce qu'ils ont su accomplir :


Créer, innover, inspirer, révolutionner et résoudre les énormes problèmes de leur temps.


Vous allez le voir, c'est en fait une nature créative hors-normes qui, mal accueillie, ni comprise ni maîtrisée, est à l'origine de ces frustrantes congestions neuronales qui rythment journées et projets !


Explications ?




Les neuroscientifiques la nomment "pensée divergente"...




Plutôt que de ne suivre quasiment qu'un raisonnement linéaire, logique ?


Tout comme ces génies susmentionnés, certaines personnes fonctionnent principalement par association de concepts et d'idées.

C'est l'origine de toute créativité, mais aussi de cette agitation cérébrale que vous connaissez bien !

Par exemple, quand vous lisez un livre, vous devez parfois faire une pause pour digérer ce que vous découvrez.

Ces nouvelles connaissances se connectant avec beaucoup d'autres, elles impliquent quantité de nouvelles réflexions et idées dont se préoccuper ! Elles vont s'additionner avec toutes les autres, parfois jusqu'à surchauffer vos nerfs au point d'en avoir envie de devenir berger dans la Creuse :



Notre cerveau ne peut encaisser qu'une quantité limitée de cette charge mentale.




Certains pensent que leur vie d'entrepreneur n'est que hard work bête et méchant. Mais les entrepreneurs plus expérimentés savent que c'est de là que provient la majorité de la valeur qu'ils apportent :
Via de nombreuses réflexions claires et efficaces, et sans devenir fou !


Pour rester focus et  efficace à long terme, et en voir un jour des résultats, nous avons donc besoin de voir notre cerveau moins agité, plus clair et ordonné.
Mais, avant de vous parler de ce qui vous permettrait de garder la tête au frais ?

Nous voulons que vous compreniez à quel point les facilités créatives à l'origine de vos maux cérébraux peuvent faire du travail d'entrepreneur un cauchemartout comme elles permettent à certains de changer la face de leur marché.

la ressource la plus utile d'un entrepreneur ?

En général, seul ceux qui font un CA à 7 chiffres donnent la bonne réponse

Quelle est la compétence numéro un des entrepreneurs, celle sans qui RIEN n'est possible ?


Vivien a entendu de tout : productivité, organisation, mindset, leadership, marketing, hard work...

Mais même si vous êtes un leader ultra-productif doublé d'un as de la vente ayant le meilleur état d'esprit du monde...


Grâce à quoi trouvez-vous par exemple :

Comment parler de créativité citer l'un des meilleurs entrepreneurs que la Terre n'ait jamais porté ?


"Think Different."

Steve Jobs

"Vous ne gagnerez jamais reconnaissance et fortune à moins de créer une Big Idea. Il faut une Big Idea pour attirer l'attention des gens et les amener à acheter votre produit."

LA légende de la publicité,
David Ovilgy

  • Des façons de rendre vos meilleures idées difficilement copiables afin d'éviter de vous faire bêtement voler les parts de marché que vous méritez.
  • Des moyens de résoudre plus facilement et rapidement les problèmes que vous et vos concurrents rencontrent.
  • Des solutions novatrices à apporter à votre marché pour susciter son intérêt ou le garder à plus long terme (solutions qui ne se trouvent donc pas dans les mêmes ressources ni chez les mêmes fournisseurs auxquels vos prospects et concurrents ont accès).
  • Des pitchs qui convertissent parce qu'ils provoquent un effet "Wow !" chez vos prospects, scotché par ce que vous faites VOUS ET PAS UN AUTRE.
  • Des accroches de publicités et de contenus qui suscitent beaucoup d'attention, car différentes de ce à quoi est habituellement exposé votre marché.
  • Des moyens d'atteindre ses objectifs de CA bien plus rapidement. Déjà rapide ? Comment faire encore plus rapide ?! Ce sont les entrepreneurs qui trouvent les idées répondant à ces questions plutôt que ceux qui "travaillent dur" qui font la loi dans leur marché !

"Est-ce que je suis d'accord pour dire que les idées et la créativité sont les meilleurs outils d'un copywriter et d'un entrepreneur ?
Yeah. Sure."

Derek Johanson,
Formateur copywriting

Responsable de plus de 30 millions d'euros de ventes, il le répète souvent :


"Notre taf d'entrepreneur, il est dans la recherche d'idées."

Gregory Lagrange

  • Des façons de rendre vos meilleures idées difficilement copiables afin d'éviter de vous faire bêtement voler les parts de marché que vous méritez bien plus.
  • Des moyens de résoudre plus facilement et rapidement les problèmes que vous et vos concurrents rencontrent.
  • Des solutions novatrices à apporter à votre marché pour susciter son intérêt ou le garder à plus long terme (solutions qui ne se trouvent donc pas dans les mêmes ressources ni chez les mêmes fournisseurs auxquels vos prospects et concurrents ont accès).
  • Des pitchs qui convertissent parce qu'ils provoquent un effet WOW chez vos prospects, scotché par ce que vous faites VOUS ET PAS UN AUTRE.
  • Des accroches de publicités et de contenus qui suscitent beaucoup d'attention, car différentes de ce à quoi est habituellement exposé votre marché.
  • Des moyens d'atteindre ses objectifs de CA bien plus rapidement. Déjà rapide ? Comment faire encore plus rapide ?! Ce sont les entrepreneurs qui trouvent les idées répondant à ces questions plutôt que ceux qui "travaillent dur" qui font la loi dans leur marché !

Voici ce que disent de cette ressource ces entrepreneurs et génies qui ne seraient jamais devenus multi-millionnaires sans elle :

Responsable de plus de 30 millions d'euros de ventes, il le répète souvent :


"Notre taf d'entrepreneur, il est dans la recherche d'idées"

Gregory Lagrange

"Vous ne gagnerez jamais reconnaissance et fortune à moins de créer une Big Idea. Il faut une Big Idea pour attirer l'attention des gens et les amener à acheter votre produit."

LA légende de la publicité, David Ovilgy

Comment parler de créativité citer l'un des meilleurs entrepreneurs que la Terre n'ait jamais portés ?


"Think Different."

Steve Jobs

"Est-ce que je suis d'accord pour dire que les idées et la créativité sont les meilleurs outils d'un copywriter et d'un entrepreneur ?
Yeah. Sure."

Derek Johanson,
Formateur copywriting

On dit que l'exécution prime sur l'idée à la base de notre entreprise, et nous ne sommes on ne peut plus d'accord. Mais, qu'est-ce qu'une bonne exécution ? Du travail bête et méchant ? Vraiment ?


Les quelques éléments cités ci-dessus, que vous conviendrez essentiels à la bonne exécution d'une idée de départ, ne se trouvent pas sans la ressource la plus importante de tout entrepreneur, l'essence même de son métier : la créativité.



Pourtant ?...

vous êtes très créatif... mais vous ne faites pas un CA à 7 chiffres !

N'est-ce vraiment qu'une question de temps et de persévérance ?

Avisez ces dires du CEO de Disney depuis 2005, Bob Iger, celui qui a multiplié par cinq le CA de cette entreprise légendaire alors au bord de la faillite :

Bob Iger,
CEO de Disney

"La créativité m'a toujours drivé, c'est d'elle que provient mon énergie, me fait sentir le plus enthousiaste, et qui met probablement un plus grand sourire sur mon visage que n'importe quoi d'autre."

La créativité n'est pas que source de bonnes idées et donc de tout ce qui peut vous rapporter visibilité, clients, croissance et bénéfices ;

Grâce à des recherches conduites par deux neuroscientifiques spécialisés dans l'efficacité au travail, Vivien a appris que nouveauté, enthousiasme et créativité travaillent main dans la main.

Ces recherches expliquent  cette énergie débordante aux débuts de tout projet, plein de motivation et d'idées, mais aussi comment certains parviennent à rester enthousiaste à long terme.
Voici...



...Le cycle NEC :




Une nouvelle idée ou un nouveau projet déclenche notre enthousiasme. Ce qui va exacerber cette créativité. Et nous apporter de nouvelles idées. La nouveauté de ces idées renouvelle notre enthousiasme...

...Et ainsi de suite.

C'est un cercle vertueux qui permet de rester enthousiaste, et donc productif à long terme.

Enfin, non. Ça, c'est la théorie. En pratique, il y a un hic. Eh oui :

Plus nous avons d'idées ? Plus
nous sommes débordés

Personne ne nous a appris à accueillir cette créativité hors-normes !...

Plus nous avons d'idées ? Plus nous sommes débordés

Personne ne nous a appris à accueillir cette créativité hors-normes !...

Dès l'école, chacun d'entre-nous a été mis dans une case où la créativité n'a pas vraiment sa place.


Consignes à respecter, leçons à apprendre par cœur et réciter ou appliquer bêtement sont aux antipodes de notre nature créative :

Fière, impétueuse, imprévisible, sans maître ni règles.


Mais ce cadre scolaire nous rassure : depuis toujours, c'est d'obéir et d'exécuter qui nous a toujours apporté des résultats (bonnes notes, salaire, nouvelles compétences...) - et évité les ennuis.

Moh oui qu'il est sage ce grand garçon !

C'est pourquoi quand, fraîchement débarqués sur le web, nous sommes invités à suivre plans d'actions mais aussi méthodes d'organisation et de productivité transpirant ce cadre salvateur depuis toujours ?


Nous les accueillons volontiers dans ce quotidien effervescent, pensant y trouver les contraintes à suivre pour obtenir la récompense qui en a toujours découlé, tout en gardant la tête au frais.



Problème ? Ces solutions EMPIRENT le problème.




Ce cadre est conçu - et donc efficace - pour la majorité :
Des cerveaux ayants un fonctionnement plus linéaire, moins "explosif". Qui n'utilisent pas ou peu cette pensée divergente et créative que nous autres utilisons naturellement. Cette image en résume bien une des conséquences :


Imaginez devoir travailler aux côtés d'un enfant hyperactif. Vous lui ordonnez d'arrêter de bouger et de faire du bruit. Il aura beau essayer, il ne va pas tenir longtemps.


Non seulement il ne pourra pas s'empêcher de vous déranger pendant votre travail, mais, en plus ?

Lorsque vous aurez fini, et que vous lui laisserez s'exprimer comme bon lui semble, il va relâcher l'énergie qu'il aura retenue, vous exténuant d'autant plus. C'est exactement ce que les méthodes et habitudes classiques ont comme effet sur votre cerveau hyperactif :


Bridé, contraint, non seulement il nous distrait pendant notre travail, mais s'exprime d'autant plus quand il a du temps pour lui ; quand nous lâchons la pression voulons nous reposer, ou dormir.


(Oui, nous parlons de ces moments où votre cerveau a décidé de brainstormer jusque 3h du matin.)


Mais ce n'est pas tout...

 Ceci n'était qu'un problème parmi tant d'autres...

Les autres conséquences de ne pas avoir de cadre adapté ?

Périodes difficiles, tournis intellectuel, frustrations, nerfs à fleur de peau, fatigue mentale et physique qui s'accumule, motivation qui baisse à vue d'œil, humeurs et productivité volatiles, dispersion mentale, difficultés à rester focus à long terme…

 

Cette constante bataille avec nos idées et pensées débordantes est épuisante. Elle nous rend plus sensible aux événements fâcheux et aux imprévus. C'est à cause de cela et d'une mauvaise gestion de notre cycle NEC que nous rentrons facilement dans des périodes de pessimisme et devons renouveler notre enthousiasme…

 

…En changeant de plans !

 

(Souvenez-vous : la nouveauté apporte de l'enthousiasme)

 

Où en seriez-vous aujourd'hui si vous étiez resté focus sur vos projets sans les faire sans cesse évoluer ?


"Un esprit calme est l'arme ultime pour relever des défis."

Bryant McGill

"Votre incroyable cerveau peut vous mener de pauvre à aisé, de solitude à popularité, et de dépression à épanouissement - si vous l'utilisez correctement."

Brian Tracy

Nous n'avons pas trop le choix :




Si nous voulons éviter toutes ces congestions cérébrales conduisant à ces mauvaises périodes qui ne peuvent que donner lieu à des changements de plans prématurés - et donc une incapacité à rester focus assez longtemps pour en voir des résultats ?

Si nous voulons, nous créatifs, avoir l'espace mental nécessaire pour encaisser tous ces calculs neuronaux gesticulants et clignotants tels une salle des marchés bondée de traders enfiévrés et obtenir des résultats avant de devenir fou ?...

...Si, nous créatifs, voulons vivre notre business tranquille et avancer VRAIMENT ?

(En profitant de cet avantage démesuré plutôt que de le voir nous rendre fous)

Sans que cela ne veuille dire que nous devons (encore) bouleverser notre organisation habituelle, nous devons adopter une façon différente d'aborder notre travail d'entrepreneur, une façon de travailler, de créer et de réfléchir adaptée à notre cerveau hyperactif, notre nature créative.


Nous devons faire en sorte qu'il porte notre succès plutôt que de nous éparpiller et nous rendre fou.


Car, vous l'avez compris sur cette page, c'est de cela qu'il s'agit :


Cet actuel tournis intellectuel est à la fois ce qui retarde toujours plus nos avancées et notre succès, mais qui, si compris et maîtrisé, donne lieu a une créativité exceptionnelle qui sert différenciation, visibilité, ventes et croissance...

...Mais aussi productivité et enthousiasme long terme !
(Via une bonne gestion de cette créativité hyperactive et de notre cycle NEC comme vu plus haut.)


Laisser la place à cette créativité et à cette curiosité intense mais éphémère sans pour autant avoir l'esprit surchauffé ou en vrac et se disperser improductivement à droite et à gauche tout au long de la vie de notre projet qui en évolue sans cesse ?


C'est tout l'enjeu à la base des principes qu'a dû développer Vivien avant de les présenter avec Omvi.





Mais nous ne vous promettons rien, car
Vivien n'est on ne peut plus sérieux quand il dit cela : 





"Même ma propre mère ne sait pas comment je travaille, et il y a une raison".


Les concepts et principes adaptés à la façon dont fonctionnent les cerveaux créatifs heurtent même les plus ouverts d'esprit :


Ils vont à l'encontre de tout ce qui nous a été inculqué comme bon pour notre réussite.

Coincés dans un cadre scolario-salarial qui ne colle pas avec ces principes, quasiment tous ceux qui en entendent parler les rejettent immédiatement.

C'est également pourquoi nous ne vous promettons en aucun cas qu'en rejoignant Omvi, vous serez capable d'atteindre le niveau de clarté, créativité, productivité et d'enthousiasme que les membres les plus ouverts d'esprit, investis et aventureux réussissent à garder sur le long terme :


Tout le monde n'est pas capable de remettre à ce point en question des certitudes, réflexes et automatismes gravés en soi depuis l'enfance.


Vous souhaitez quand même vous y essayer ?

Tout commence avec les mails qui soulagent

Les membres nourrissent leur curiosité insatiable en y découvrant par exemple comment :

Soulagez votre cerveau

Grâce aux principes utilisés par de grands génies pour faire un avantage de leur cerveau hyperactif, principes sans lesquels ils seraient devenus fous plutôt que de faire l'histoire et...

Se démarquer avec sa créativité

...Comment les adapter à votre travail d'entrepreneur et utiliser cette nature créative afin d'attirer l'attention avec des choses différentes et convaincre plus facilement, mais aussi pour...

RESTEZ enthousiaste

…Gérer votre cycle NEC afin de pouvoir garder frais à long terme votre enthousiasme, créativité, et donc productivité, et sans disperser votre focus ni avoir envie de changer de plans trop tôt pour en voir des résultats.

Enthousiasme focus

Gérez la partie de votre cerveau qui permet de garder focus sa créativité, et donc éviter de voir votre enthousiasme (apporté par vos nouvelles idées) vous éparpiller !

Ne pas persévérer bêtement

Oui, il existe des contextes dans lesquels il est préférable d'abandonner.

Mais comment savoir si vous devez renoncer ou persévérer ?
Seuls les abonnés l'apprennent !
(Promis, la solution n'est pas celle de The Dip.)

Remplacez vos automatismes obsolètes de salarié

Des réflexes de salariés que vous gardez par habitude pour votre travail d'entrepreneur vous mènent entre autres à fatigue physique et mentale, rupture du cycle NEC, et donc perte de productivité et d'enthousiasme - même quand vous suivez une passion sincère.

 

Deux de ces réflexes sont même recommandés à tort par les formateurs du milieu !...

Trouvez des raccourcis

Trouvez le genre de raccourcis qui rendent une ascension plus rapide en habituant votre cerveau à trouver des idées de génie. C'est encore plus simple en utilisant la place mentale habituellement occupée à cogiter à toutes ces choses qui vous encombrent inutilement la tête.

C'est bien de cogiter beaucoup, c'est mieux de le faire pour trouver des solutions plutôt que des problèmes.

Évitez de perdre des mois

Avec la première chose à faire lorsque l'on démarre un projet : prouver que son idée est viable. C'est à dire avec autre chose que des sondages ou des abonnés (car cela n'a jamais prouvé qu'une offre se vendra). Inutile de créer site, réseaux, mailing list, contenus, statuts d'entreprise... Tant que ce n'est pas fait.

Mais ce n'est pas tout !

Laissez-vous guider en cliquant sur un des boutons ci-dessous (vous ne quitterez pas la page) :

Mais ce n'est pas tout !

Laissez-vous guider en cliquant sur un des boutons ci-dessous :
(vous ne quitterez pas la page)

vous fourmillez d'idées et de cogitations à en perdre la tête ? 

Voici ce qui soulage les abonnés Omvi :

Comment déterminer AUTOMATIQUEMENT où partager une nouvelle idée 

Doit-on en parler dans tel format de contenu ou tel autre, doit-il être public, privé, ou partagé dans une formation, un guide gratuit, un lead magnet, votre page d'accueil, un e-book, un mail, ou dans un pitch de vente ?...

Que ce soit une idée, un argument, une chose importante dont parler, plus besoin de se prendre la tête à réfléchir et s'organiser :


La solution est tellement simple que vous allez vous en mordre les neurones d'avoir perdu autant d'énergie cérébrale sur la question.

Ce qui fait que vous pensez bien trop souvent à votre entreprise

Et comment donner du repos à votre cerveau pour profiter tranquillement des petits moments de la vie (ce n'est pas une option, c'est un devoir pour votre santé, la bonne continuité de votre projet et votre vie de famille).

Vivre un soulagement que vous n'auriez jamais pu espérer avant d'avoir réussi

Ou "comment suivre votre chemin vers l'indépendance financière en toute sérénité et sans risquer de devenir fou à cause de la goutte de trop et finir berger dans la Creuse" grâce à une approche bien moins anxiogène transmise par Vivien.

La technique pour calmer son esprit sans avoir à méditer, ni devenir alcoolique ou drogué

Nous ne disons pas cela en blaguant, cela arrive vraiment et c'est tout sauf drôle !

Vivien a été tellement heureux de trouver ce petit truc agréablement simplissime : méditer le faisait souvent encore plus cogiter.

Maîtriser l'une des facultés du cerveau humain qui permet de résoudre ses problèmes SANS MÊME Y PENSER

Et ce bien plus facilement qu'en y réfléchissant consciemment. Cela tient dans le fait que la partie inconsciente de notre cerveau est bien plus puissante que la partie consciente. Vous utilisez déjà cette faculté sans le savoir :

C'est cette partie inconsciente qui, à cause d'une organisation peu adaptée, tourne en boucle encore et encore et vous donne des tonnes d'idées qui éparpillent votre enthousiasme, ou moult ruminations qui minent votre énergie jusqu'à épuisement.

Vous avez toujours eu une nature de curieux Qui s'intéresse à tout

Au point de devoir la brider pour rester focus ?

Par peur de nous voir en perdre notre focus et d'éparpiller improductivement énergie et enthousiasme, nous bridons naturellement cette personnalité curieuse qui nous accompagne depuis toujours. Nous lisons moins ou nous nous forçons plus ou moins consciemment à nous intéresser à moins de choses par exemple.

Mais empêcher cette nature de s'exprimer mène à de gros problèmes :

Progression freinée

S'empêcher d'apprendre et de voir de nouvelles choses nous permet certes d'éviter de voir notre cerveau et notre nature touche à tout nous éparpiller, mais empêche également de progresser autant qu'on ne le pourrait ! Si on prend on compte "l'effet intérêts composés", les conséquences à long terme sont exponentiellement plus impactantes.

Cycle NEC brisé

Les curieux de nature savent renouveler leur enthousiasme facilement. Brider cette nature implique donc de perdre cet avantage...
En évitant de voir de nouvelles choses qui ne sauraient que nous éparpiller, nous nous enlevons donc la possibilité de voir perpétuer le fameux cercle NEC, si important pour continuer à long terme.

Moins de plaisir

Cela paraît évident mais mérite d'être évoqué :

Alors que nous avons l'habitude de prendre beaucoup plaisir à découvrir plein de nouvelles choses enthousiasmantes, nous en empêcher retire cette joie quotidienne. Notre inconscient associe donc notre travail d'entrepreneur à un plaisir moindre. Ce n'est pas la meilleure des idées !

Énergie gâchée

Non seulement brider cette nature comporte de nombreux désavantages, mais en plus, cela nous coûte pas mal de notre énergie quotidienne ! Rester focus et essayer de zapper les distractions et les envies qui nous viennent demande de la volonté. Il nous en reste donc moins pour suivre nos bonnes habitudes et notre planning.

Ce n'est pas le pire : en bridant cette nature curieuse, nous perdons également les nombreux avantages qu'elle pourrait nous conférer en tant qu'entrepreneur ! Par exemple :


Progression rapide

Ce n'est pas un secret : être enthousiasme pour découvrir et apprendre et quelque chose - ce que nous sommes naturellement en tant que curieux - permet d'être plus attentif, de mieux retenir, d'avoir plus d'énergie physique et cérébrale à dépenser pour apprendre...


Bref, de progresser plus rapidement sans faire les efforts que les moins curieux ont à faire !

Mais ce n'est même pas notre plus gros avantage :

Créativité décuplée

Parce que vous êtes un grand curieux, ce qui implique que vous avez des connaissances variées, vous avez bien plus de chances de voir les choses différemment de vos concurrents. Et donc ? Par association d'idées, il vous est plus facile d'innover et d'en créer des produits jamais vus par votre marché (= qui vous permettent de vous faire connaître et de vendre bien plus facilement qu'autrement) - alors que vous consultez les mêmes contenus accessibles à tous !

Plus de conversions

Tout comme ce prof d'histoire passionné qui vous a intéressé à sa matière car son enthousiasme était contagieux, surfer sur sa nature de curieux pour créer des contenus et pitchs de vente permet d'accrocher l'attention de bien plus de potentiels clients. De les contaminer naturellement avec votre enthousiasme.

À long terme, les effets sont simplement époustouflants et départagent souvent ceux qui réussissent de ceux qui peinent à décoller.

Audience fidèle

En plus de rendre plus facile le fait d'être remarqué et de se faire connaître, utiliser sa nature de curieux touche à tout et son enthousiasme cela permet également de fidéliser une audience sur le long terme ! En apportant souvent de nouvelles choses, elle ne se lassera pas de ce que vous faites et restera et achètera chez vous encore longtemps (c'est encore et toujours une histoire de nouveauté = enthousiasme, mais cette fois chez votre audience).

Il serait en fin de compte bien dommage de ne pas profiter de cette nature de curieux n'est-ce pas ? Il est bien plus intéressant d'apprendre à la gérer pour en profiter sans qu'elle ne nous éparpille et entame sévèrement notre productivité plutôt que de la décupler.


Bonne nouvelle, vous êtes déjà au bon endroit !

Le bouton pour accéder aux mails qui soulagent est en haut de votre écran.

Débordé par un trop plein d'informations

Découvertes, livres et contenus en tout genre : trop de choses à appliquer ou auxquelles penser ?

La société moderne est définie par un excès d'opportunité.

Nous avons toujours plus d'informations, toujours plus de produits et toujours plus d'options que jamais auparavant.


En conséquence, savoir sélectionner, filtrer et épurer tout cela sont des compétences plus importantes que jamais. Ceux qui les maîtrisent trouvent leur direction dans le brouillard.

James Clear,
Écrivain et entrepreneur

La société moderne est définie par un excès d'opportunité.

Nous avons toujours plus d'informations, toujours plus de produits et toujours plus d'options que jamais auparavant.

En conséquence, savoir sélectionner, filtrer et épurer est une compétence plus importante que jamais. Ceux qui la maîtrise trouvent la bonne direction dans le brouillard.

James Clear,
Écrivain et entrepreneur

  • La façon d'apprendre qui peut nous mener à ralentir de beaucoup nos avancées, avoir le cerveau en vrac et même nous conduire à de mauvaises périodes où nous remettons tout en question (cette façon d'apprendre sort tout droit du cadre scolario-salarial dont nous sommes tous imprégnés).

Très pertinent M. Clear, mais comment faire ?

 

Heureusement que Vivien est là pour aider les esprits agités, encore plus pollués et impactés par tout ce bruit environnant. Il explique dans les mails qui soulagent :

  • Quels sont les certains conseils du milieu du développement personnel qui peuvent mettre encore plus la pagaille dans cerveaux et journées - même s'ils partent d'une bonne intention - et comment faire pour continuer à s'intéresser au sujet sans craindre de vivre ces problèmes.
  • Comment garder l'esprit au clair quand nous sommes constamment bombardés d'informations, tout le temps et toujours plus, mais sans pour autant s'en couper (c'est une excellente source de créativité - et donc d'avancées - dont il serait dommage de ne pas profiter).
  • L'unique principe à intégrer pour ne plus se sentir complètement débordé quand on apprend de nouvelles choses - ce qui nous conduit d'ailleurs à procrastiner inconsciemment ou pas à ce sujet : n'avez-vous jamais eu peur d'ouvrir votre livre du moment par peur d'en être trop agité mentalement ?
  • La façon de concilier le développement de ses connaissances autant du côté de notre thématique que du côté business/marketing etc.
  • Comment continuer à apprendre, se former et s'exposer à ce flot continu d'informations sans que cela ne mette systématiquement la pagaille dans notre tête et notre projet.
  • Le SEUL et simple paramètre à prendre en compte quand on ne sait plus quoi faire entre toutes les tâches, choses auxquelles penser, livres à lire, formations à suivre qui vous attendent... Et qui permet d'être plus efficace qu'avec n'importe quelle méthode d'organisation et de planification connue.

Passez plus de temps à chercher de meilleures sources d'informations.
Tout comme un corps rempli de malbouffe a du mal à bien bouger ?
Un cerveau rempli de mauvaises informations a du mal à réfléchir efficacement.

James Clear,
Écrivain et entrepreneur

Les entrepreneurs au cerveau agité n'ont plus à chercher bien loin :


Omvi est là maintenant !

Il reste quantité de choses à découvrir

En voici une petite partie :

Ne pas perdre de temps

Le moyen simple et surtout, fiable (avec de l'argent qui rentre plutôt que des abonnés ou encore pire, notre intuition), de tester son idée de projet en quelques semaines voire quelques jours pour les plus rapides. Et sans se prendre la tête plutôt que de passer des mois à gâcher temps, énergie, économies, et subir pour rien pression et tournis cérébral.

Distractions mentales ?

Comment éviter les inévitables distractions que vous ne pouvez contrôler :


Quand vos pensées s'envolent ailleurs, déconcentré de votre tâche, vous sortant du flow ou vous empêcher d'y entrer. Pas besoin de s'en vouloir - cela est lié avec notre façon de travailler peu adaptée.

Direction claire

Le moyen de choisir simplement quelle direction prendre - quoi faire, par où commencer ou continuer parmi toutes ces possibilités qui s'offrent à nous. Cela demande de s'écouter, de dépasser sa peur d'échouer et de perdre du temps, mais aussi de laisser de côté ces réflexes de salarié dont nous avons déjà parlé.

Smart perfectionnisme

Pourquoi on ne peut aller à l'encontre de sa nature perfectionniste...


...Et le switch mental (facile) à opérer pour qu'elle soit au service de notre rapidité d'exécution plutôt que de retarder toujours le moment où nous auront fini ce que nous avons à faire.

Quand on broie du noir

La chose à ne SURTOUT PAS faire quand on est d'une humeur massacrante à propos de son projet, que l'on voit tout négativement et que l'on en perd confiance.


(C'est en général cette chose qui nous conduit à tout revoir et changer encore de plans avant d'avoir pu obtenir des résultats).

Les rares qui réussissent

Ce qu'ont en plus les 1% des clients des infopreneurs qui réussissent - et dont les témoignages sont mis en avant pour attirer les 99% autres qui ne réussiront pas de cette manière.

(Ce n'est toujours pas une question de mindset ou de discipline, ni même de chance ou de hasard)…

Les rares qui réussissent

… Mais aussi comment savoir si vous l'avez et, le cas échéant, comment faire en sorte de l'avoir.


(Il s'agit d'une chose toute bête que tout le monde connaît mais oublie pourtant d'appliquer, préférant avancer et travailler sans la prendre en compte).

Perfectionnisme bénéfique

Ce que les grands comme Google font pour profiter de la nature perfectionniste de leurs employés plutôt que de se battre contre ce fléau invincible qui fait autant de ravages dans ces entreprises que dans le plus petit des business internet... Et comment l'adapter à notre échelle pour ne plus nous voir gâcher jours, semaines, voire mois.

Pression omniprésente

La pression que l'on se met pour réussir est source de beaucoup d'émotions négatives qui polluent cerveaux et journées.


Cela retarde nos avancées et déclenche des ruminations peu productives, conduisant parfois à ces périodes où, broyant du noir, nous remettons tout en question.

Virer le pire des patrons

Grâce à la philosophie que Vivien y transmet, les lecteurs des mails qui soulagent se débarrassent peu à peu ce patron irascible que nous sommes envers nous-même, et progressent avec bien plus de plaisir et de sérénité. Parfait si vous vous rendez compte que vous vous mettez encore plus la pression que votre actuel ou ex-patron !

Objets brillants

Les moyens impopulaires d'éviter le syndrôme de l'objet brillant, et donc peu partagés car ils ne plaisent pas.


Pourtant, que ce soit au sein de notre projet ou à plus grande échelle dans notre vie, ces moyens permettent de rester focus assez longtemps pour en voir des résultats.

Passion délaissée ?

Les abonnés apprennent à éviter de de se dégoûter d'une passion sincère. Car oui certains sont étonnés de voir que même en lançant un projet qui les passionne, ils peuvent s'en lasser : c'est parce qu'ils y travaillent de la mauvaise façon (avec ces habitudes de salariés que nous transposons à notre métier d'entrepreneur).

+ D'énergie quotidienne

La façon d'aborder son travail qui permet d'exploiter nos pleines capacités en utilisant des parties de notre cerveau habituellement en sommeil (elles le sont à cause d'un réflexe développé au fil de notre évolution pour économiser un maximum d'énergie et donc avoir plus de chances de survivre en cas de danger).

Objectifs vite atteints

Comment esquiver le plus gros piège dressé par nos automatismes d'humain lorsque l'on cherche à atteindre nos objectifs (CA, trafic, ventes, conversions, abonnés...) :

Il nous empêche de faire au plus simple, et donc de les atteindre rapidement, sans même que l'on ne s'en rende compte !

Automatismes de salarié

Les nombreux comportements encouragés et récompensés depuis notre enfance :


Aujourd'hui, vous les pensez bénéfiques alors qu'ils vous conduisent peu à peu et inévitablement à subir au mieux un sacré coup au moral pendant quelques temps, au pire à modifier radicalement votre projet...

Et plus encore...

- Comment vivre son business tranquille dans cet univers complexe qu'est l'entrepreneuriat...

 

 - La façon de travailler qui permet d'avoir un plan d'action que l'on n'a pas à refaire tous les quatre matin...

...Et bien plus !

garanti sans dév' perso !



Nous ne sommes évidemment pas en train de dire que vous ne vous améliorerez pas grâce à Omvi.


Par "Garanti sans dév' perso", nous voulons dire que vous ne trouverez pas chez Omvi les conseils que l'on a l'habitude de voir sur par exemple l'optimisme, la persévérance, l'autodiscipline, l'échec, les routines, les objectifs, l'instant présent, la gratitude, le why...

 

Il en va de même pour les conseils de productivité habituels : To-dos, Pareto, carré d'Eisenhower…

 

Nous supposons que vous connaissez déjà tout cela. Vivien en parle par exemple pour appuyer un propos ou encore montrer le raisonnement derrière une de ses méthodes - parfois pour dire qu'on serait plus efficace et moins encombré du cerveau en faisant autrement. En clair, si vous voyez Vivien mentionner quelque chose de connu, vous pouvez être certain que ce n'est pas pour vous le servir à la sauce hack de multimillionnaire miracle à absolument ancrer dans ses habitudes pour avoir du succès.

 

Bref, nous voulions simplement que vous sachiez que vous n'allez pas revoir une fois de trop pour vos nerfs les mêmes conseils vus, revus et servis à toutes les sauces.

MAILS FRAIS DU JOUR !



En vous inscrivant, vous n'entrez pas dans une séquence automatique, mais recevrez des mails fraîchements rédigés avec amour par Vivien.


Vous y trouverez un tas de choses intéressantes permettant de gérer efficacement son cerveau hyperactif, mais aussi des offres sur les produits plus complets - qui ne tiennent pas dans un mail - que Vivien a créé sur demande de la communauté Omvi. Attention :


Personne ne vous oblige à acheter ces produits, et encore moins Vivien.
Rien ne vous empêche de profiter des conseils qu'il prodigue par mail sans jamais passer à la caisse.


Comment fait-il pour créer autant de contenus - mails, pages de ventes, articles, réponses Quora, formations... ?

Eh bien, il exploite son cerveau hyperactif en gérant correctement son cercle NEC.


Pas besoin de beaucoup de discipline, de routines et de régularité quand on sait gérer et garder frais son enthousiasme, sa créativité, et donc sa productivité ! Vous verrez cela les mails Omvi.

Peur que d'enièmes conseils vous encombrent encore plus l'esprit ?

Et vous fasse perdre votre focus ?

Peur que d'énièmes conseils vous encombrent encore plus l'esprit

Et vous fasse perdre
votre focus ?

Si vous êtes déjà abonné à quelques newsletters qui génèrent parfois chez vous ce tournis intellectuel si décourageant, il est évident d'avoir peur de voir votre tête exploser si vous en rejoignez une de plus.


Mais c'est là qu'est toute la beauté de Omvi :


Vivien a JUSTEMENT pour but que vous vous sentiez de moins en moins encombré du cerveau, et ce même en lisant des newsletters dont les conseils vous trottent parfois un peu trop dans la tête !


En fait, à terme, vous pourrez même :

  • Vous abonner à encore plus de newsletters qui vous intéressent sans en devenir fou ni vous sentir trop démangé par cette folle envie d'acheter certaines des choses qui vous sont proposées.
  • Ne plus avoir peur de plonger dans ce bouquin ou ces contenus qui donnent envie à votre nature de curieux :
    Vous y apprendriez des choses qui vous enthousiasmeraient ou vous feraient gagner du temps, mais vous les savez aussi être de potentiels déclencheurs de cette hyperactivité intellectuelle qui vous conduit trop souvent à cette décourageante sensation de débordement cérébral (et parfois même à revoir tous vos plans ! ...).

Eh oui...


Ces problèmes ont été vécus puis résolus par Vivien, et ce sont justement leurs solutions qu'il partage dans les mails et services Omvi !
Peut-être que certains d'entre eux vous feront cogiter mais, finalement, ce sera pour en voir votre cerveau soulagé sur le long terme, bien plus résilient face à toute cette charge mentale !




Nous ne savons pas si c'est une façon maladroite de provoquer de l'urgence ou simplement une vérité, mais Vivien nous ayant demandé de vous prévenir, donc on vous le dit :




Peut-être qu'il continuera à envoyer ces e-mails régulièrement pendant des mois, des années. Peut-être que d'ici quelques temps, cela ne lui plaira plus assez.


C'est tout Vivien : Il s'autorise à ne faire que ce qui lui plaît, que cela puisse lui apporter des résultats ou pas. Cela ne la rend pas indiscutable, mais telle est sa définition du succès. Quoi qu'il en soit, ce qui est certain ?


C'est que ceux qui ne reçoivent pas ces e-mails auront du mal à soulager cerveau et projet.

Oui, car, à l'heure où sont écrites ces lignes ?
À notre connaissance, nous sommes toujours les seuls à traiter ces problèmes particuliers pour ces personnes particulières !


En parlant de personnes particulières :

omvi n'est pas conçu pour tout le monde

Voici les profils qui s'y épanouissent :


omvi n'est pas conçu pour tout le monde

Voici les profils qui s'y épanouissent :

  • Ils portent le poids de la solitude entrepreneuriale, n'ayant personne pour les aider ou les comprendre vraiment.
  • Ils ont parfois ou fréquemment du mal à dormir, la tête pleine de cogitations et d'idées qui les tiennent éveillés plusieurs heures.
  • Ils ont suivi différents infopreneurs et se sont rendu compte que non, ce ne sont pas des techniques ou des outils (tunnel de vente, publicité sur telle plateforme…) en soi qui apportent des résultats mais bien ce que l'on vend et la manière dont on en parle.
  • Ils ne trouvent nulle part ailleurs quelqu'un qui traite de leur problème de cerveau encombré (et se sentaient seuls face à ça).
  • Ils ont une nature de curieux qui s'intéressent vivement à un tas de choses.
  • Ils ont une vraie compétence à monétiser et/ou une vraie valeur à apporter, et pas juste envie de faire de l'argent sur le net sans savoir par quel moyen.
  • Ils comprennent l'importance de faire les choses par passion, par enthousiasme sincère, plutôt que pour atteindre un résultat qui ne les rendra pas plus heureux à long terme.
  • Ils ne parviennent que trop peu à profiter du moment quand ils (essaient) de prendre du bon temps.
  • Ils ont déjà de bonnes connaissances en marketing, entrepreneuriat et productivité.
  • Ils sont investis financièrement parlant, et sont d'ailleurs contents d'apprendre chez Omvi "comment lancer une entreprise SANS AVEC de l'argent".
  • Ils ont souvent le cerveau souvent encombré, tantôt débordant d'idées enthousiasmantes, aussitôt miné par une avalanche d'informations, de choses à faire, prévoir, apprendre, appliquer, auxquelles penser, desquelles parler…
  • Ce sont des bosseurs. Vraiment.
  • Ils sentent qu'ils jouent avec leur santé physique et mentale depuis qu'ils se sont lancés - ils s'investissent physiquement, financièrement et mentalement "trop".
  • Leur projet a tendance à énormément évoluer au cours de leur durée de vie.
  • Certains ont passés des mois à travailler sur un projet en ayant énormément d'idées géniales mais sans avoir jamais pu les mettre en place (manque de temps et/ou de moyens).
  • Au vu du temps et des efforts qu'ils ont mis dans leur entreprise, ils auraient dû être rentable depuis longtemps (ou le sont déjà, mais difficilement, avec une trop grosse charge de travail qui ne les rends pas vraiment libres).
  • Beaucoup d'entre eux ont une "tendance perfectionniste".
  •  Ils se mettent la pression pour être toujours plus organisés, productifs, réguliers, disciplinés.
  • Quand ils font le bilan des derniers mois, ils sont déçus de leurs avancées, bien maigres par rapport aux prévisions et à tous les efforts qu'ils y ont fourni.
  • Ils frôlent trop souvent le burnout (un vrai burnout, pas une vague dépression de quelques mois).

Bref, ce ne sont pas des nouveaux venus qui croient aux
"secrets de la réussite" et aux promesses merveilleuses d'argent facile qui fourmillent sur le net.





Voici également les profils que Vivien désinscrit quand il les repère

Ceux qui veulent faire du "gros argent" ne sont pas les bienvenus

Bref, ce ne sont pas des nouveaux venus qui croient aux "secrets de la réussite" et aux promesses merveilleuses d'argent facile qui fourmillent sur le net.


Voici également les profils que Vivien désinscrit quand il les repère :

  • Ils viennent de se lancer pour la première fois il y a peu, ou...
  • ...Ils ne se sont pas encore vraiment lancés et ne travaillent sur aucun projet en ce moment.
  • Ils veulent faire du "gros argent".
  • Ils passent du MLM au dropshipping puis à l'affiliation en passant par l'immobilier et la bourse, jamais sans aller jusqu'au bout parce qu'ils recherchent l'argent avant l'épanouissement professionnel.
  • Ils n'ont jamais travaillé sur un même projet pendant plus de quelques semaines.
  • Ils se foutent de monter un projet qui les passionne.
  • Ils passent leur temps à regarder vidéos et formations sans jamais les appliquer, et voient leur "motivation" et leur "mindset" s'envoler en quelques jours.
  • Ils pensent avoir une vie heureuse et facile une fois riche.
  • Ils ne veulent rien faire de plus que de suivre bêtement des méthodes par étapes par étapes.
  • Leur objectif de vie est de ne plus avoir à travailler.

Qui que vous soyez, vous savez désormais si Omvi peut être fait pour vous ou non. Si vous faites partie des entrepreneurs sérieux, vous pouvez recevoir les conseils qui soulagent en cliquant sur le bouton présent en haut de votre écran.

Pour les autres, eh bien... On vous souhaite bon courage ?

Et voici ce qu'il répond quand on le confond avec un vendeur de rêve :

Qui que vous soyez, vous savez désormais si Omvi peut être fait pour vous ou non. Si vous faites partie des entrepreneurs sérieux, vous pouvez recevoir les conseils qui soulagent en cliquant sur le bouton présent en haut de votre écran.

Pour les autres, eh bien... On vous souhaite bon courage ?

Pourquoi Vivien Willard n'est pas sur YouTube, les réseaux sociaux, et ne montre pas à quoi il ressemble ?

Nous avons posé la question à Vivien. Voici sa réponse :

Je comprends que vous vous posiez cette question.
Il y a plusieurs raisons à cela.

La principale est que je n'ai pas envie de ressembler à tous ces glands qui font des publicités face caméra avec des promesses, messages et accroches toutes plus pourries les unes que les autres en s'adressant à des glands toujours plus cons et naïfs les uns que les autres.

 

Je m'adresse à de vrais entrepreneurs : investis, bosseurs, passionnés.

 

C'est une de raisons pour lesquelles vous ne me voyez pas crâner avec des screens de mes revenus, ou agiter les clés de ma Lambo' devant votre nez.

 

(Une autre est que je ne voudrais jamais de ces voitures de frimeur)

 

L'avantage de montrer des revenus et sa Lambo', c'est que cela attire beaucoup de monde.
Le problème, c'est que ce monde est composé de glands.
Et les glands, c'est bien pour faire beaucoup d'argent…

 

…Mais c'est moins bien quand on veut des clients avec
qui on a plaisir à travailler et qui nous rendent fier de faire ce que l'on fait :

Des entrepreneurs ayant un gros potentiel de par leur sérieux et leur créativité. Qui fuient devant villas et belles promesses...

 

...Et qui, je l'atteste de par tous ceux que j'ai déjà accompagné, ont bien du mal à trouver les bons conseils sans se perdre dans une marée de méthodes et d'informations inadaptées, faites pour plaire aux naïfs qui peuvent en nourrir leur rêve utopique d'une vie facile et heureuse.


Une autre raison est que je n'ai juste pas envie de voir ma tronche sur le net.



Je suis quelqu'un de casanier, de discret.
Je n'ai pas de problème à me passer de ceux qui ont besoin de voir ma tête pour juger de mes compétences et de ce qu'elles peuvent faire pour eux.

En résumé, si vous, vous voulez voir un gars face caméra qui vous fait une tonne de promesses depuis Bali avec pour abonnés des centaines de milliers de rêveurs crédules, eh bien pas de problème :


Allez voir ailleurs et laissez-moi travailler avec ceux qui ont un avenir.

 

PS : Ha et j'oubliais, je ne suis pas "sur les réseaux" parce que... Ça m'emmerde. J'ai mieux à faire que de m'adresser à des types qui passent leur temps sur Facebook et Instagram. Je préfère ceux qui passent le leur sur Quora. J'ai donc quand même des chiffres à montrer :

Je comprends que vous vous posiez cette question.


Il y a plusieurs raisons à cela.
La principale est que je n'ai pas envie de ressembler à tous ces glands qui font des publicités face caméra avec des promesses, messages et accroches toutes plus pourries les unes que les autres en s'adressant à des glands toujours plus cons et naïfs les uns que les autres.

 

Je m'adresse à de vrais entrepreneurs : investis, bosseurs, passionnés.

 

C'est une de raisons pour lesquelles vous ne me voyez pas crâner avec des screens de mes revenus, ou agiter les clés de ma Lambo' devant votre nez.

 

(Une autre est que je ne voudrais jamais de ces voitures de frimeur)

 

L'avantage de montrer des revenus et sa Lambo', c'est que cela attire beaucoup de monde. Le problème, c'est que ce monde est composé de glands.

Et les glands, c'est bien pour faire beaucoup d'argent…

 

…Mais c'est moins bien quand on veut des clients avec qui on a plaisir à travailler et qui nous rendent fier de faire ce que l'on fait :

Des entrepreneurs ayant un gros potentiel de par leur sérieux et leur créativité.
Qui fuient quand ils voient villas et belles promesses.

 

...Et qui, je l'atteste de par tous ceux que j'ai déjà accompagné, ont bien du mal à trouver les bons conseils sans se perdre dans une marée de méthodes et d'informations inadaptées, faites pour plaire aux naïfs qui peuvent en nourrir leur rêve utopique d'une vie facile et heureuse.


Une autre raison est que je n'ai juste pas envie de voir ma tronche sur le net.



Je suis quelqu'un de casanier, de discret, et je n'ai pas de problème à me passer de ceux qui ont besoin de voir ma tête pour juger de mes compétences et de ce qu'elles peuvent faire pour eux.

 

En résumé, si vous, vous voulez voir un gars face caméra qui vous fait une tonne de promesses depuis Bali avec pour abonnés des centaines de milliers de rêveurs crédules, eh bien pas de problème :

 

Allez voir ailleurs et laissez-moi travailler avec ceux qui ont un avenir.

 

PS : Ha et j'oubliais, je ne suis pas "sur les réseaux" parce que... ça m'emmerde. J'ai mieux à faire que de m'adresser à des types qui passent leur temps sur Facebook et Instagram. Je préfère ceux qui passent le leur sur Quora. J'ai donc quand même des chiffres à montrer :

Alors ? Heureux ?